La théorie du genre ça part d'un bon sentiment, un désir de rendre les hommes moins violents, et plus épanouis sexuellement, avec moins de misère sexuelle (malheureusement notre lot quotidien).. Le problème c'est que les tenants de cette théorie vont nous faire passer d'un extrême à l'autre, on va passer du violeur hypertestostéroné à la tarlouze en bas résilles, sans trouver jamais un juste milieu..