L’antigravitation. Tu tournes un bouton sur ta ceinture et tu t’élèves dans les airs, tu peux aller où tu veux, en volant. Tu peux te mettre devant les fenêtres des gens, et les espionner. Plus besoin de voiture, plus besoin de métro, plus besoin d’avion. Tu peux aller au sommet des montagnes en un clin d’oeil, traverser la manche en trois minutes, visiter les endroits les plus chouettes de la terre, monter dans l’atmosphère très haut et voir la Terre toute petite.. Ca serait coolos, tous les gens en train de voler dans le ciel, de pouvoir les croiser.. Et bonjour Madame Durand, comment vont les enfants, et oui vous avez bien raison de mettre des pantalons, plus moyen de mettre des jupes, avec tous ces voyeurs qui volent plus bas pour reluquer notre lingerie, c’est juste impossible.. Quelle époque nous vivons.. enfin.. elle est bien pratique, la nouvelle invention.. et dire qu’il y a seulement deux semaines j’étais obligée de faire mes six étages à pied.. je n’ai même plus besoin de toilettes: hop, un petit coup d’antigravitation, et je fais ça sur le toit du voisin.. ni vu ni connu.. merci l’antigravitation!